Retour Constructions
CAUDRON C800 Epervier


(jpg 95 Ko) (jpg 113 Ko) (jpg 114 Ko)


Un peu d'histoire : caractéristiques du planeur grandeur
Le modèle : Caractéristiques du modèle
Les Aérofreins : Construction des AF
Les ailes : Montages des ailes
Le fuselage : Construction du fuselage
Le stabilisateur : Construction du stab
Les haubans : Construction des haubans
La dérive : Construction du volet de dérive
Verrières : Construction des verrières
Cabine : Aménagement cabine
Radio : Implantation e la radio
Finitions : Les finitions en détails
1 er vol : Premier vol au col de Brouis
Retroplane : Vol à Retroplane 2005
Gréolières : Remorquage à gréolière 2006
Conclusions : Conclusion sur ce modèle





Un peu d'histoire :

Le planeur grandeur : CAUDRON C 800 Epervier
Pays : France
Type : Planeur école biplace cote à cote
Premiers vol : 1936
Envergure : 16 m
Longueur : 8,35 m
Surface alaire : 22 m²
Profil d'aile :
Profil stab :
poids à vide : 245 kg
Poids en charge : 433 kg
Finesse max : 22 à 78 Km/h
Vitesse max. : 142 Km/h
Vitesse limite : Km/h





Le modèle :


(jpg 105 Ko)
Issue d'un plan RCM-MVM de J.M. BOUQUET
Essai dans RCM n°10 de Février 1982
Echelle : 1/4
Envergure : 4 m
Longueur : 2,09 m
Poids obtenu : 9 kg
Surface ailes : 128 dm² environ
Charge alaire :64 gr/dm²
Profil aile : emplanture = FX 63-137 , Saumon = FX 60-126
Profil stab : suivant plan
profil dérive : suivant plan
Ailes : Structure balsa
Stabilisateur : Structure balsa
Dérive : Structure balsa
Fuselage : Structure Balsa
Dérive : servo standard Graupner C577
Profondeur : servo standard Graupner C577 remplacé après essai par C5077
Ailerons : servo standard Graupner C577 remplacé après essai par C5077
A.F. : servo standard Graupner C577 (1 servo par AF)
Récepteur : Graupner PCM Accus : 2 x 2300 mAh (NiMh) avec double alimentation
Centrage : 34% = 127,5 mm / BA (encore en cours de mise au point)
Débattements :
Ailerons : - 20 / +15 mm (+ 50% de différentiel)
Dérive : +/- 65 mm
Profondeur : +/- 20 mm
Incidence de l'aile : + 2,5°
Incidence du stab : 0°





Les aérofreins :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Les ailes :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Le Fuselage :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Le stabilisateur :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Les haubans :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Le volet de dérive :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Les verrières :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






L'aménagement cabine :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Les finitions en détails :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






L'implantation radio :



Cliquer ici pour voir la construction en détails


Retour en haut de page






Le premier vol au col de Brouis :



Cliquer ici pour voir le 1er vol en photos


Retour en haut de page






Retroplane 2005 :



Cliquer ici pour voir les photos de la rencontre


Retour en haut de page






Gréolières 2006 :



Cliquer ici pour voir les photos de la rencontre
Conslusions :

L'aventure du modèle continuant d'autres infos viendront se rajouter, notamment sur l'ajustement du centrage et des réglages, mais pour l'instant :

Construction : C'est certainement pas le modèle le plus facile à réaliser mais c'est un réel plaisir de construire une telle machine ou chaque détail apporte son lots de difficultés à résoudre.
Le plan que j'ai utilisé est une bonne base, mais pour faire une maquette il faudra sérieusement le modifier, pour les détails ont trouve sur internet de nombreuses photos ainsi qu'une notice d'entretien magnifique tout en dessin d'époque. Si vous ne trouvez pas contactez moi je vous enverrais tous ce que j'ai comme photos.

Le vol : Bien que les mise au point ne sont pas encore fini je peu d'hors et déjà vous affirmer que c'est une super machine qui gratte bien, n'est pas vicieuse et donne vraiment du plaisirs au manche.

Le plaisir : Il faut reconnaître qu'une telle machine ne laisse pas indifférence lorsque l'on l'amène sur un site, bien qu'il prenne de la place à transporté et à ranger (détails à prendre en compte lorsque l'on construit un planeur de cette taille) le plaisir de voler avec et la fierté d'avoir réalisé une telle machine vaut largement de passer outre ces petit désagréments. Si l'aventure vous tente il faut surtout pas hésite, vous ne serais pas déçu.

A suivre ....

Retour en haut de page



www.col-de-brouis.net